Sommaire abrégé

Nous réaffirmons les droits des femmes fondés sur le sexe.

  • Nous réaffirmons que la maternité est un statut exclusivement féminin.
  • Nous réaffirmons les droits des femmes et des filles à l’intégrité physique et reproductrice, et nous opposons à leur exploitation par la pratique de la gestation par autrui ainsi que ses pratiques connexes.
  • Nous réaffirmons le droit des femmes à la liberté d’opinion, d’expression, de réunion, d’association, et de participation à la politique.
  • Nous réaffirmons l’accès des femmes au franc-jeu en sport.
  • Nous réaffirmons la nécessité d’éradiquer la violence contre femmes et filles, ainsi que de la protection de la jeunesse.

Nous nous opposons à toute forme de discrimination à l’égard des femmes et des filles résulant du remplacement de la catégorie « sexe » par celle d’ « identité de genre », en loi, en politique, et en pratiques sociales.

Introduction

La Déclaration réaffirme les droits des femmes fondés sur le sexe tels qu’énoncés dans la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) adoptée à l’assemblée générale de l’ONU du 18 décembre 1979.

La CEDEF est un outil important dans la lutte des femmes partout dans le monde contre la discrimination liée au sexe. Voici pourquoi:

  • La CEDEF exige que ses pays signataires mettent en place des politiques rejetant les stéréotypes liés au sexe, ainsi que les préjudices et coutumes basés sur l’idée qu’un sexe est mieux que l’autre.
  • La CEDEF affirme que le « genre » désigne les rôles, comportements, activités et caractéristiques jugées appropriées par la société.
  • La CEDEF affirme que le « genre » est une construction sociale apprise, performée, et non pas innée ou essentielle.

Cependant, dans ses documents, stratégies et actions, l’ONU a récemment échangé le mot « sexe » par le mot « genre ». Le concept de l’ « identité de genre » est maintenant incorporé à de nombreux documents officiels à portée internationale. Cette confusion porte atteinte à la protection des droits des femmes fondés sur le sexe ainsi qu’à la mission de la CEDEF.

Articles de la Déclaration

1

1. Les droits des femmes sont fondés sur le sexe

Le sexe désigne les caractéristiques physiques permanentes permettant de distinguer les individus mâles des individus femelles. Les droits des femmes et des filles doivent porter sur le sexe et non l’ « identité de genre »

2

2. La maternité est un statut exclusivement féminin

Les droits et services maternels sont fondés sur la capacité propre des femmes à porter et donner naissance aux enfants. Ces droits et services, ainsi que le mot mère, doivent continuer d’être réservés aux personnes de sexe femelle.

3

3. Intégrité physique et reproductive

Les femmes ont le droit de contrôler leur fertilité. Les pleins droits reproductifs des femmes et des filles, incluant leur libre accès aux services de santé reproductive, doivent être préservés. Les grossesses forcées, l’exploitation commerciale ou altruiste de la gestation par autrui, ainsi que la recherche scientifique visant à donner aux hommes la capacité de porter et de donner naissance aux enfants, doivent être éliminées.

4

4. Liberté d’opinion et d’expression

Les femmes ont le droit de ne pas être inquiétées pour leurs opinions. Ceci doit inclure le droit à la liberté d’opinion sur l’ « identité de genre » sans faire l’objet de harcèlement, de poursuites, ou de sanctions pénales.

5

5. Liberté de réunion et d’association pacifique

Les femmes ont la liberté de réunion et d’association. Cela doit inclure le droit se réunir et de s’associer en tant que femmes ou filles du fait de leur sexe. De même, les lesbiennes doivent aussi pouvoir se réunir et s’associer du fait de leur orientation sexuelle. Les réunions et associations des femmes doivent être permises sans inclure les hommes revendiquant une « identité de genre » féminine.

6

6. Participation à la vie politique

Les opportunités et protections désignées aux femmes spécifiquement conçues pour égaliser leur statut avec celui des hommes, tels que l’accès des femmes à la vie politique, doivent s’appliquer uniquement sur la base de leur sexe femelle, et ne pas inclure les hommes se réclamant une « identité de genre » féminine.

7.

7. Participation aux sports et à l’éducation physique

Les différences anatomiques objectives entre les femmes et les filles des hommes et des garçons vont au-delà du système reproducteur. Pour que femmes et filles aient des opportunités équitables en sport, certaines catégories sportives doivent demeurer non mixtes.

8

8. Élimination de la violence à l’égard des femmes

Pour combattre la violence contre les femmes et filles, il est essentiel de maintenir les services unisexes tels les services spécialisés pour les femmes et les filles victimes de violences, ou les services de soutien aux victimes de viol, etc. Afin d’assurer l’efficacité des mesures visant à éliminer la violence basée sur le sexe, il est nécessaire d’avoir des données et statistiques correctes sur les victimes les auteurs de violences, dont leur sexe.

9

9. Protection des droits de la jeunesse

Les jeunes doivent avoir accès à des programmes éducatifs présentant correctement la biologie humaine et la reproduction, sans être infectés par les stéréotypes genrés. Jamais on ne doit soumettre les jeunes aux drogues et chirurgies visant à « réassigner leur genre ».

Télécharger les sommaires des autres langues

Sommaire: Anglais | Sommaire: Arabe | Sommaire: Chinois | Sommaire: Chinois Traditionnel | Sommaire: Coréen | Sommaire: Deutsch | Sommaire: Español | Sommaire: Français | Sommaire: Hrvatski | Sommaire: Italiano | Sommaire: Nederlandese | Sommaire: Polski | Sommaire: Português | Sommaire: Russe | Sommaire: Slovenščina

Sommaire d’une page

Sommaire de huit pages (en anglais)

Livret sommaire en format A5 (en anglais)

Signez la déclaration

Nous vous enverrons un courriel confirmant votre information.
(Si vous ne voyez pas le courriel, jetez d'abord un coup d'oeil à votre dossier spam.)
Après la confirmation, votre nom apparaîtra sur la liste publique des signataires.
En signant, vous accepter notre Politique de confidentialité.


Prénom et nom de famille
Quel est votre courriel ?
Recevoir des bulletins d'information par courrier.
Indiquez votre affiliation (optionnel)
Signer au nom de l’organisation ?
Quel est votre pays?
Votre état ou province (optionnel) Si cette page est illisible, écrivez-nous à : info@womensdeclaration.com.
Écrire les lettres de l’image. Cliquez l’image si elle est illisible.
Cette organisation est-elle internationale ? (prévaut sur le pays)
Que fait cette organisation ?
Téléchargez le logo de votre organisation ici.
URL du site web ou des médias sociaux
L'organisation donne la permission à WDI de mentionner aux décideurs, aux journalistes et aux politiciens que cette organisation a signé la Déclaration.
L'organisation donne la permission à la WDI de reproduire son logo dans la publicité sur la Déclaration et dans les documents de promotion de la Déclaration.